Écologie

Les poutiniens

Pauvres managers ! Ils ne comprennent ni les ressorts de l’Etat, ni les mécanismes républicains. Mais c’est assez logique : ce n’est pas leur monde. Et le peu qu’ils en savent, ils l’ont appris en potassant les séries télévisées ou les communiqués des ONG. Que l’opposition de gauche proteste, contrecarre et détricote verbalement leur agissements quotidiens est, à leurs yeux, incompréhensible. Que les porte-parole du camp d’en...

Finance: un «impôt» coûteux qui ne dit pas vraiment son nom

Les « intérêts bancaires » perçus par les quelques banques commerciales représentent donc 7% du PIB. Il fut même un temps, comme en 2008, où sans vergogne, les banques prélevaient en intérêts jusqu’à 18% du PIB, soit 18% de la richesse créée en France ! A titre de comparaison, l’impôt sur le revenu s’élève à 70 milliards d’euros, et les recettes de...

JUSTICE POUR STEVE

La nouvelle est tombée, nous attendions depuis des semaines. Steve a été retrouvé. Sa famille a vécu l’horreur et demande le temps du deuil.  S’associant au deuil de la famille, cette nation inquiète; celle qui ne s’accommode pas de la montée des violences policières et du mensonge quotidien des porte-paroles qui alignent les éléments de langage vides devant les caméras...

L’argent est ailleurs

Chronique estivale d’une autre pensée financière. La période estivale est en cours, nous voilà donc pour beaucoup dans les méandres et plaisirs des congés payés et des congés non payés. Et nous nous éloignons pendant un certain temps, de la madeleine de Proust qui guide souvent notre vie d’adulte ou d’adulescent, à la mer, à la montagne, à la campagne,...

Leave Greta alone !

Voilà que quelques députés en mal de visibilité médiatique ont décidé de critiquer la venue de la jeune Greta Thunberg à l’assemblée pour s’exprimer devant les élus de la République sur l’enjeu climatique et l’écologie. Ce serait honteux de recevoir une « gamine » selon leurs dires, alors que les climatologues sont ignorés. C’est bien tout le problème! Oui les...

Pour en finir avec le gouvernement de l’indignité

Les masques sont tombés et pourtant la pantomime continue de plus belle. Le 14 juillet de la honte.  Sifflé de loin lors de son passage sur les Champs Elysées, Emmanuel Macron a encore joué au président, chef des armées, depuis son « command car » officiel, fier à bras protégé par un cordon de sécurité sans pareil. En coulisses, les contingents des...